Autour d'un livre partage ses lectures ....

Publié le par BETHUNE ACCUEIL

Depuis quelques mois, plusieurs personnes ont rejoint notre atelier mensuel enrichissant ainsi les échanges autour des livres présentés dans une ambiance très conviviale et sympathique.

 

 

 

             Atelier « autour du livre » du 20 janvier 2014 : 17 participants.

                                         TONI MORRISON :  HOME

 

Home

 

 

Toni Morrison, née en 1931, est la première romancière noire américaine à recevoir le prix Pulitzer en 1988 et le prix Nobel de littérature en 1993.

Son dernier livre « Home » est un condensé de son œuvre, qui revisite l’histoire de l’Amérique à travers l’esclavage et le ségrégationnisme. Ses personnages principaux, souvent féminins, confrontés au racisme, à la misère, sont déchirés mais restent dignes.

Dans HOME pourtant le personnage central, Frank Money, est un jeune noir, survivant de la guerre de Corée. Traumatisé, proche de la schizophrénie, confronté au racisme quotidien, il doit traverser les Etats-Unis de Seattle jusqu’en Géorgie pour sauver sa sœur Cee aux mains d’un médecin eugéniste.

Frank et Cee, qui ont voulu quitter la terre texane pour échapper à une enfance faite de misère et de violence, y retourneront et trouveront une communauté noire solidaire qui les aidera à affronter les fantômes du passé et à devenir des « Hommes debout ».

L’écriture de Toni Morrison est incisive, efficace mais aussi lyrique et musicale. En 150 pages, elle traduit magistralement ce qu’était l’Amérique des années 50, l’oppression des noirs, des femmes, la pauvreté.

 

 

 

                           Atelier « autour du livre »  du 17 février 2014 : 18 participants

                                                 JOHN GRISHAM : LE DERNIER JURE

 

LedernierJuré

 

Encore un livre sur l’Amérique profonde, raciste, mais cette fois, des années 70.

John Grisham, né en 1955, est l’auteur à succès de nombreux thrillers juridiques. Avocat de formation, ses livres, dont plusieurs ont été portés à l’écran, ont pour fond, l’arène judiciaire, les crimes odieux, la corruption.

 

LE DERNIER JURE est un « thriller » juridique qui se déroule de 1970 à 1979 dans une petite ville du  Mississippi profond, ségrégationniste. Willie Traynor, le personnage principal, jeune journaliste, devient, grâce à l’argent de sa grand-mère, le propriétaire et le rédacteur en chef du Times, hebdo local au bord de la faillite. Un fait divers sordide va permettre à notre jeune journaliste de rebondir : une jeune veuve est violée et assassinée devant ses 2 enfants. Padgitt, fils d’une famille riche mais mafieuse est soupçonné et incarcéré. Condamné à perpétuité par les 12 jurés, il les menace de mort. Mais il est libéré par anticipation au bout de 9 ans ...

A travers les différents thèmes abordés par Traynor dans son journal, dans le souci de vendre toujours plus, mais aussi avec la fougue de sa jeunesse, de défendre des idées qui lui tiennent à cœur, Grisham dresse avec finesse une critique de la société américaine des années 70 : racisme, pression sur la presse, ridicule de la guerre du Vietnam, corruption des jurés, des responsables politiques, multitude des églises baptistes blanches et noires …

Le suspens est enrichi de cette étude sociologique qui nous apprend beaucoup sur la vie de cette petite ville du sud des Etats-Unis. 

Prochaine rencontre : le 17 mars à 14h à la charité autour d'un autre livre : Dudomainedesmurmures

                   Du domaine des murmures de Carole Martinez.

 

Publié dans Autour d'un livre

Commenter cet article